#Entretien Manèges
L'EVOLUTION DES ROUES TRANSPORTABLES AU COURS DES 25 DERNIERES ANNEES By Enrico Fabbri
0
6560
PNR
28625 dated 15.01.2017
Publié par
Enrico Fabbri
Source
Enrico Fabbri
Publicite
 
Les grandes roues suscitent un vif intérêt ces dernières années, mais quelles ont été l’évolution et l’innovation des grandes roues transportables au cours du dernier quart de siècle?
 
L'EVOLUTION DES ROUES TRANSPORTABLES AU COURS DES 25 DERNIERES ANNEES
by Enrico Fabbri
 
introduction
La grande roue est l'une des premières attractions créées par l'homme et reste l'un des fondements de notre industrie. Les premières attractions de ce type ont été décrites dans des dessins arabes et indiens datant de plus de mille ans. Ces premiers modèles étaient évidemment de petite taille et étaient poussés à la main. Certaines vidéos récentes disponibles sur YouTube montrent des constructions récentes, mais elles sont presque identiques à celles du début.
C'est cependant George Ferris de Pittsburgh qui a été attribué au succès moderne de cette attraction. En 1893, pour l'exposition universelle de Chicago, il construisit en fait la première grande roue, un géant mesurant plus de 76 m de diamètre, avec 36 cabines pouvant transporter jusqu'à 60 passagers. Ce fut un énorme succès, à tel point que dans les années suivantes, d'autres grandes roues furent construites à Paris et à Vienne.
L'intérêt pour cette attraction a fortement augmenté ces dernières années, au point où ils sont souvent devenus des icônes lors d'événements dans les grandes villes ou un point de référence pour les zones touristiques. Pour résumer la situation actuelle, nous devons d’abord revenir sur ce qui s’est passé au cours des 25 dernières années.
 
Années 1990
Au début des années 90, les fabricants de roues transportables étaient concentrés en Italie et aux Pays-Bas. Dans ce cas, «transportable» signifie une attraction qui n’est pas fixée au sol de façon permanente par des fondations en béton. Les fabricants ont donc trouvé deux solutions pour rendre ces attractions transportables: en installant d’abord une structure pliante sur des semi-remorques spéciales, puis en créant un support spécial à poser au sol, puis en installant l’ensemble de la structure.
Biancardi (une entreprise de Bergantino, Italie) fabriquait de petites roues, dans la version pour semi-remorques, d’une hauteur maximale de 16 à 18 mètres. FAR Fabbri (également de Bergantino) venait de construire sa première grande roue, en version semi-remorque, d’une hauteur de 20 m (en 1988) et commençait à fabriquer 2 nouveaux modèles plus grands, Ruota Panoramica 25 et Giant Wheel 34. , à la fois dans la version semi-remorque. Ce dernier fut envoyé en Californie en 1991 et fut un succès.
En effet, Chance (une société américaine) copia le style basé sur 3 semi-remorques, développant l'un de leurs modèles d'une hauteur de 28 m, également installé sur des semi-remorques, appelé Century. La DDC et Spaggiari et Barbieri (Reggio Emilia, Italie), qui, avant les années 90, fabriquaient des roues d'une hauteur pouvant atteindre 18 m, également sur semi-remorques, étaient également des acteurs importants dans la construction des roues.
Aux Pays-Bas, par contre, 2 grands fabricants, Nauta Bussink et Mondial, opéraient au cours de ces années. Il y avait une forte concurrence entre les 2 pour conquérir le marché allemand. Tous deux ont commencé à fabriquer des modèles de roues de 33 mètres, puis de modèles de 38 mètres et enfin de 44 mètres. Le marché allemand était important: c’était le seul marché où les attractions rapportaient beaucoup et où il y avait des professionnels capables d’installer et de transporter efficacement ces grandes structures.
À un certain stade, les deux fabricants ont trouvé leur place, avec Nauta Bussink spécialisée dans les roues transportables (sur socle), tandis que Mondial était spécialisé dans les modèles sur remorque.
Gerstlaurer (Allemagne), issu d'une branche du fabricant historique et important Anton Schwarzkopf, a fabriqué quelques roues, la plupart transportables avec socle. Le dernier produit fabriqué par ce fabricant, haut de 60 m, est toujours utilisé au parc de Nigloland (France) et a été transféré à quelques reprises sur le marché de Noël de Metz (France).
 
Début des années 2000
Le véritable boom international des roues a débuté en 2000. La ville de Londres a parrainé la construction d’une grande roue située sur la Tamise, d’une hauteur de 135 m (Millennium Wheel, nom qui a depuis changé pour devenir le London Eye), avec inauguration prévue pour célébrer le nouveau millénaire.
La ville de Paris a relevé le défi et organisé un événement consacré aux roues. Paris a rassemblé toutes les grandes roues existantes en Europe et les a installées sur son avenue principale (les Champs-Élysées). Ce fut un grand événement qui a changé l'histoire des grandes roues transportables.
Pour l'événement, Nauta Bussink a construit une grande roue spéciale de 60 m de haut montée sur un socle. L'attraction comptait 42 cabines à thème d'une capacité maximale de 252 personnes. Elle s’appelait La Grande Roue de Paris en souvenir de la première grande roue construite environ un siècle auparavant. Cette attraction qui s’était installée au centre d’une capitale aussi importante constituait une attraction très forte pour les opérateurs du monde entier.
Cette attraction a présenté 2 innovations particulières. La première était la cabine: non plus une «gondole» octogonale classique, mais plutôt une cabine en forme de «cabane» qui se repliait de manière télescopique pendant le transport. La seconde caractéristique innovante concerne la structure rotative: le nombre de bras a été divisé par deux, avec 2 cabines sur chacun. Cette nouvelle combinaison représentée par les cabines et le nombre réduit d’armes a provoqué un changement de style qui a encore des répercussions aujourd’hui. Cette attraction récemment exploitée à Rimini (Italie) pendant quelques saisons d’été est aujourd'hui la propriété du groupe Freij.
Quelques années plus tard, Mondial construisit également une nouvelle grande roue de 50 m de haut en version semi-remorque. Jusque-là, il avait toujours été difficile d’atteindre de grandes hauteurs pour les attractions montées sur des semi-remorques; la hauteur et le poids des semi-remorques constituant la base augmentaient en même temps que la hauteur. Il y avait quelques problèmes d'ajustement, mais au final, cette roue, qui intégrait elle-même les innovations de style introduites par Nauta Bussink, a été mise en service au Royaume-Uni et est toujours exploitée par le Mellors Group pendant Winter Wonderland à Londres.
En 2004, le FC Fabbri Park (Calto, Italie) a fabriqué une grande roue de 40 mètres installée sur 3 semi-remorques, puis une version plus petite de 30 mètres installée sur 2 semi-remorques. Ces versions ont conservé le style ancien des cabines et le nombre de bras, qui conviennent mieux aux petites roues.
 
Evolution des cabines
Vers 2002, Ronald Bussink a commencé à proposer au marché des cabines fermées, les mêmes que celles utilisées en téléphérique de montagne, plutôt que des cabines classiques ou des gondoles sur roues. Cette importante amélioration esthétique a réussi à faire passer la grande roue d’un parc d’attractions à une véritable attraction touristique. Les nouvelles cabines, principalement construites en Suisse, confèrent une élégance unique à cette attraction très traditionnelle. Cette innovation a entraîné les ventes de Bussink dans le monde entier, qu’elles soient fixes ou transportables, en particulier en Grande-Bretagne.
La première grande roue transportable avec les nouvelles cabines de style suisse (rouge) a été vendue à Billy Stevens, un important opérateur anglais qui travaillait à l'époque au Global Village (Dubaï, EAU) et qui s'étendait en Asie. Cette roue de 60 mètres a été installée à Shanghai (Chine) avec un énorme Comsuccess.
D'autres ont suivi à la même hauteur et toujours dans la version transportable, qui ont été vendues au groupe Elliot Hall en Grande-Bretagne et ont été exploitées dans de nombreuses villes du pays. Récemment, toutes ces grandes roues ont été achetées par Freij El Zein, l'entrepreneur de loisirs dont le groupe possède aujourd'hui le plus grand nombre de grandes roues transportables au monde, toutes originales de Nauta Bussink / Ronald Bussink.
 
Depuis 2010
Il y a quelques années, Bussink a vendu à Vekoma (célèbre fabricant de montagnes russes) certaines de ses conceptions de grande roue afin de se consacrer à sa nouvelle R80XL. Vekoma n'a jamais construit de grande roue selon les conceptions originales de Bussink; les rares récemment mis sur le marché sont des modèles en stock au moment de la vente par Bussink.
Bussink a ensuite conçu une nouvelle grande roue transportable d'une hauteur de près de 80 m (78 m pour être exact).
Pour ce faire, le designer néerlandais a mandaté Maurer (Allemagne), un fabricant leader de montagnes russes pour parcs à thème. Il s’agissait d’un projet très ambitieux dans lequel Bussink devait exploiter toute son expérience pour simplifier les procédures de montage et de transport tout en garantissant une structure élégante. Au départ, l’équipe Bussink / Maurer a décidé de réaliser 5 unités en même temps, dont 3 en version transportable et 2 en installation permanente. Réaliser ce projet impliquait la fabrication de la plus grande roue transportable au monde.
Cependant, Bussink a décidé d'innover une nouvelle fois en créant un design de grande roue pouvant être fixé au sol ou à un support mobile. La structure tournante pouvait accueillir 54 cabines suisses pour 8 personnes, ou 27 cabines suisses pour 12 personnes. Cette solution a permis à l'entreprise d'investir dans un seul projet, tout en permettant aux clients de personnaliser la configuration.
Dans le style Bussink, il y avait une autre innovation importante: il utilisait seulement 6 mâts pour soutenir la grande roue (au lieu du classique 8). Cette solution a permis à un marchepied avant plus large d'offrir plus de confort aux passagers, notamment à un immense toit en aluminium équipé d'un système d'éclairage à LED.
Bussink a renouvelé d'autres aspects techniques, allant du concentrateur central (pouvant être démonté en 2 parties pour le transport) aux systèmes facilitant l'installation et la mise à niveau. Tous les détails qu'il serait trop long d'expliquer ici. La première R80XL (version SP montée sur un support mobile) installée pour les derniers essais à Munich en décembre 2012 a fait ses débuts l'été suivant à Puebla, au Mexique, en entrant dans le Livre des records du monde de la Guinness en tant que plus grande roue transportable du monde.
Et l'autre société néerlandaise, Mondial? Mondial n'était pas immobile. Il visait également à augmenter la hauteur de ses roues et en novembre 2015, il en inaugura une (RR80) à Paris, la Place de la Concorde, toujours en version semi-remorque, avec une hauteur impressionnante de 78 m et 48 cabines.
Cette conception techniquement très complexe a nécessité toute l'expérience que Mondial avait acquise dans les modèles précédents. Il n’est pas facile de combiner les besoins d’une grande roue avec les contraintes techniques dictées par les semi-remorques. Mondial avait déjà breveté de nombreuses solutions techniques mises en œuvre pour simplifier l'assemblage de ces grandes attractions dans la version semi-remorque. Le RR80 à Paris appartient à Marcel Campion, le célèbre opérateur français qui a également été le promoteur de la grande roue à Paris en 2000.
 
Aujourd'hui
Au cours des deux dernières années, les municipalités ont suscité un intérêt croissant pour la grande roue, de sorte que la demande pour des événements de courte durée d’une durée de quelques mois ou plus, de deux à trois ans, a suscité de plus en plus l’attrait. Comme on peut l’imaginer, dans le cas des grandes villes, les autorités n’autorisent pas l’installation permanente de ces attractions dans leurs centres-villes anciens, ce qui explique la demande croissante de grandes roues transportables.
Bussink a cessé de construire des roues de 40/60 mètres de haut, mais celles-ci sont très demandées sur le marché des attractions usagées, grâce à leur montage facile et à la grande qualité de leur construction. Mondial reste ainsi le seul fabricant de grandes roues en version semi-remorque, à la fois parce qu'elles sont très coûteuses et trop complexes à gérer pour le transport routier (elles sont considérées comme des véhicules surdimensionnés en longueur et en poids).
D’autres constructeurs prennent donc leur envol en Europe, avec comme référence principale le style Bussink: Lamberink (Pays-Bas) a construit les roues jusqu’à 33 mètres de hauteur et travaille maintenant sur une version de 44 mètres. Le parc technique (Italie) a récemment construit une grande roue de 45 mètres. Bien que de nombreux opérateurs estiment qu’il est assez simple de concevoir une grande roue, ce n’est pas le cas lorsque les structures sont très grandes.
De nombreux détails doivent être pris en compte, ainsi que des procédures de qualité à suivre pendant la construction pour garantir un produit qui puisse résister à l'épreuve du temps. Les recherches se poursuivent et je pense que Bussink et Mondial introduiront quelques surprises supplémentaires dans les années à venir.
 
 


Écrit par M. Enrico Fabbri enrico@fabbrirides.com
Article initialement publié dans le magazine Games Industry (Italie)
Date originale: Janvier 2017
#19


 
Clause de non-responsabilité:
Ce document ne constitue aucune sorte d’expertise ou assistance de nature technique, normative ou de l'inspection. RidesZone recommande à ses utilisateurs d'évaluer le matériel publié de façon indépendante avec l'aide d'un conseiller professionnel afin d'évaluer les possibles conséquences juridiques, normatives, civiles et pénales.  Bien que les informations et les données publiées ici sont obtenues à partir de sources jugées fiables, RidesZone ne donne aucune garantie quant à leur exactitude ou à l'exhaustivité.  RidesZone décline toute responsabilité pour tout possible dommage résultant de l'utilisation, la mauvaise utilisation ou la non-utilisation, de toute information contenue dans ce post.  L'utilisateur, en téléchargeant /  ouvrant le document ci-joint, accepte sous sa responsabilité tous les termes et conditions écrites ci-dessus.
Ce texte a été traduit avec Google Translator et peut donc contenir des erreurs. Veuillez vous référer à la version anglaise en cas de doute.
 
[Tag: RZEF ]