Noticias
#Noticias
Marcel Campion installe sa grande roue dans le jardin des Tuileries Lexpress
0
202
PNR
31193 dated 24.06.2019
Publicado por
Rides Zone
Fuente
L'express
Publicidad
  • 190517 Your Advertisement RidesZone App-2.jpeg
  • Amusement_Rides_Carnival_Warehouse.jpeg
  • Amusement_Parks_Blooloop.jpeg
Le forain ayant interdiction depuis un an d'installer sa grande roue place de la Concorde à Paris, il s'est reporté sur le jardin, dont le terrain appartient à l'État.
La mairie n'est pas ravie. Le forain Marcel Campion a installé dans le jardin des Tuileries pour une durée de deux mois sa grande roue, interdite depuis un an sur la place de la Concorde à Paris. L'installation de 60 mètres de haut devrait faire ses premiers tours ce vendredi à 19 h 30 lors d'une soirée caritative au profit d'associations engagées dans la lutte contre l'homophobie, a fait savoir le forain, confirmant une information du Parisien.
L'attraction occupe l'emplacement où est installée la grande roue "deux mois par an depuis 1985" dans le cadre de la fête foraine du jardin des Tuileries, souligne Marcel Campion. Le jardin des Tuileries, dans le centre de Paris, est géré par le Grand Louvre, sur un terrain appartenant à l'État. Marcel Campion y avait déjà implanté cet hiver son marché de Noël après avoir été poussé hors des Champs-Élysées par la maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo.
La ville n'est d'ailleurs pas ravie de cette nouvelle, comme elle l'a fait savoir au Parisien. "On regrette profondément que la décision des élus parisiens, prise à l'unanimité au Conseil de Paris, soit contournée avec le blanc-seing des services de l'État", a soufflé au journal une source à l'Hôtel de ville, pour qui "l'État, donc le gouvernement, empiète sur la souveraineté des élus locaux et a pris une décision sans la moindre concertation avec nous".
Sur le plan judiciaire, l'affaire de la grande roue de la Concorde a connu lundi une évolution favorable à la Ville de Paris qui a vu sa mise en examen pour "favoritisme" annulée, tandis que celle du forain était allégée. La Ville était soupçonnée d'avoir favorisé Marcel Campion lors du processus d'attribution de cet emplacement prestigieux pour son manège phare.
Mais les conflits ne s'arrêtent pas là entre le "roi des forains" et les élus de Paris. Début mai, Anne Hidalgo et son adjoint au logement Ian Brossat (PCF) avaient annoncé qu'ils déposeraient plainte à l'encontre du forain Marcel Campion, après des propos injurieux tenus à leur égard. Le forain est déjà poursuivi par la justice pour diffamation et injure homophobe, à la suite d'une plainte déposée par l'ancien premier adjoint de la maire de Paris Bruno Julliard.